top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurEmilie Feignoux

L'énergie et la kinésiologie

L'énergie en kinésiologie. Mais c'est quoi?

Appelée énergie intrasèque, elle circule dans notre coprs. Elle alimente nos neurones, nos muscles, nos glandes, nos organes, etc. afin qu'ils puissent fonctionner et nous permettre tout simplement de vivre. Sans elle nous serions morts. Cet énergie entre part la fontanelle arrière, descend le long de la colonne vertébrale et ressort par les pieds. Elle remonte à l'extérieur du corps pour revenir à son point de départ et recommence. Son déplacement dans notre corps doit être fluide, harmonieux et sans rencontrer le moindre obstacle pour que nous soyons en bonne santé. Mais que se passe t-il quand cet énergie est perturbée? Ce sont nos situations émotionnelles vécues qui sont responsables des déreglements de l'énergie. Par exemple: en arrivant au bureau ce matin, mon patron me fait remarquer un retard dans un dossier. Sa posture est dominante, son regard est accusateur, son ton est agressif, ses paroles pas très courtoises. Mon cerveau reçois toutes une série d'informations négatives amènant un excès d'énergie éléctrochimique dans la tête, créant des courts-circuits dans les neurones. Une suite de neurones se mettent en pannes. Leur activité cesse de fonctionner de sorte qu'ils ne donnent plus aux différents système qu'ils contrôlent (muscles, glandes, etc) l'influx nerveux nécéssaire à leur fonctionnement. Mais surtout, ce blocage émotionnel va mobiliser de l'énergie et la bloquer dans certaines parties du cerveau. Des vertebres se déplacent (qqu mm) bloquant le passage de l'énergie dans le corps, comme un barrage. L'énergie s'en va là où elle peut, dans les bord, latéralement. Son parcours est dévié, sa circulation déformée. Certains tissus du corps ne sont plus alimentés et se dégradent créant par exemple des varices sur les jambes. D'autres sont suralimentés là où l'excès d'énergie est focalisée, accélérant le métabolisme, rendant folles les cellules pour au final avoir un début de cancerisation par exemple. Plus nous avons de situations émotionnelles négatives, plus nous mettons en pannes nos neurones, plus nous nous rendons malade.

Le travail du kinésiologue va être de comprendre ce qu'il s'est passer, trouver le bloquage de l'énergie et dégager le passage afin qu'elle puisse à nouveau criculer librement et de manière harmonieuse.




19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

EGO

Comments


bottom of page